Cyclisme-Tour de France abandonne les poursuites contre le fan qui a causé l’accident


France (Reuters) – Le Tour de France a retiré une action en justice contre un spectateur qui a provoqué un énorme carambolage lors de la première étape de la course, ont déclaré jeudi les organisateurs à Reuters.

La spectatrice, une Française de 30 ans, était en garde à vue dans un commissariat de Landerneau, en Bretagne, la région du nord-ouest de la France où le plus grand événement cycliste au monde a organisé ses quatre premières étapes.

Elle tenait une pancarte en carton et tournait le dos aux cyclistes devant une caméra de télévision alors qu’ils passaient. L’Allemand Tony Martin a été envoyé en dégringolade lorsqu’il est entré directement dans le panneau, et un grand nombre d’autres coureurs sont également tombés au sol.

“Nous retirons notre plainte. Cette histoire a été démesurée mais nous souhaitons rappeler à tous les règles de sécurité sur la course”, a déclaré le directeur du Tour Christian Prudhomme.

“Si vous venez sur le Tour, vous tenez votre enfant, vous tenez votre animal de compagnie et ne traversez pas la route avec négligence. Et surtout, vous respectez les coureurs – ce sont eux qui méritent la télévision en direct.”

Mardi, les coureurs du Tour de France ont interrompu la course pendant environ une minute à un kilomètre de sa quatrième étape dans une manifestation silencieuse pour des conditions de course plus sûres après de nombreux accidents.

(Reportage par Julien Pretot; Montage par Andrew Cawthorne et John Stonestreet)